Remerciements:

 

 

7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 17:54
Après notre retour sur le podium à Nogaro, c'est confiants en notre potentiel que nous sommes partis au Royaume-Uni.
Notre persévérence y fut de nouveau récompensée: nos deux véhicules terminent respectivement premier et troisième au classement général !



Préparation:

Le mois précédent l'épreuve de Rockingham a été trés chargé: Il a fallu s'occuper de toute la logistique du voyage, mais nous avons surtout réalisés beaucoup de tests sur TIM 04.

La dernière semaine fut consacrée aux essais sur TIM 03 avec de l'éthanol pur (E100), ce qui nous changeait de l'E85 utilisé l'an dernier. Tout ce passait bien jusqu'au dernier jour à 19h, quand le moteur M36 a décidé de rendre l'âme... Comme nous n'avions plus le temps d'effectuer les réparations nécessaires, nous avons remonté dans l'urgence un vieux moteur à détente prolongée de 19cm3 en récupérant des pièces de rechange par-ci par-là. A 23h, le "nouveau" moteur démarrait du premier coup, et à 2h du matin, nous avions réussi à retrouver des performances honorables.

Voyage:

Le voyage jusqu'à Rockingham est long et parsemé d'embuches. Non, aucun obstacle physique ne nous barrait la route. Non, aucune personne de mauvaise volonté ne s'est dressée sur notre chemin. Nous avons tout simplement réussi à rater l'embarquement du ferry de 5 minutes le mardi matin ! Rien de bien grave, car nous avons pu prendre le suivant aux alentours de midi.


Après avoir roulé toute le journée de lundi, mardi nous a semblé bien calme: visite de Dieppe le matin, bronzage sur le pont du ferry l'aprés-midi (taux de coup de soleil au sein de l'équipe: 50%). Une fois débarqués, il ne nous manquait plus que quelques heures de route pour arriver sur le circuit et installer notre matériel.

Compétition:


Nous nous levons de bon matin le premier jour pour préparer les deux prototypes au contrôle technique. Si le contrôle est passé sans problèmes, du côté "préparation de l'équipe" nous butons sur divers obstacles, comme Anthony qui reste coincé dans sa douche et martèle la porte pendant dix minutes avant qu'une âme charitable ne vienne le sauver.

Une fois le contrôle passé, Emilie, Estelle et Quiterie partent en piste pour se familiariser avec le circuit qu'elles ne connaissent pas. Puis viennent les premiers essais officiels: Quiterie réalise deux tentatives sur TIM 04 tandis qu'Emilie et Estelle valident chacune un run sur TIM 03.

Les conditions atmosphériques sont mauvaises: il y a du vent et il ne fait pas chaud. TIM 04 valide tout de même son meilleur essai à  8652mpg (miles per gallon) soit 3063 km/l, ce qui est bien mais pas top en comparaison des résultats obtenus à Nogaro. TIM 03 valide par contre 6817mpg (2413 km/l) en éthanol, ce qui est mieux que notre performance E85 de l'an dernier avec un moteur pourtant remonté en catastrophe! A la fin de la journée, nos deux prototypes sont en tête du classement général.
Laurent Grau et Rudy de Producteam sont quant à eux classés troisièmes (Producteam utilise la coque de TIM 02). 


Le jeudi, les conditions ne se sont pas améliorées et de plus nous rencontrons une série de pannes sur le moteur de TIM 04 (roue libre du démarreur, bougie de préchauffage, poussoir de soupape cassé...). Estelle et Emilie roulent sur TIM 03 pendant que le reste de l'équipe s'affaire à réparer le moteur M46. TIM 03 réalise ainsi quatre tentatives dans la journée dont trois sont validées et une hors-délai de 11 secondes. Mais avec deux crevaisons la performance de la veille ne sera pas améliorée.

Par contre une fois les divers problèmes sur TIM 04 résolus, Quiterie peut de nouveau rouler et enregistre deux essais dont un à 9038mpg (3199 km/l), ce qui est bien mieux que la veille. Cependant, peu avant la fin de la compétition, Team Callo fait une meilleure performance que TIM 03 et la relègue à la troisième position (mais le proto reste premier en éthanol).

Résultats:

Le SEM anglais est une compétition courte (deux jours, contrôle technique et essais libres compris). Heureusement pour nous, l'équipe est maintenant rodée ce qui nous a permis de réaliser un run d'essai libre pour chaque proto, quatre runs officiels avec TIM 04 et six avec TIM 03, soit au total 84 tours de circuit !!

A la remise des prix, notre performance de 3199 km/l permet à TIM 04 d'obtenir la première place au classement général.
TIM 03 se classe quant à elle troisième au classement général et premier éthanol avec 2413 km/l.


Cette édition du Shell Eco-Marathon se conclut donc de superbe manière: avec un double podium, une première pour Toulouse Ingénierie Mécanique !!



Tout ceci n'aurait pas été possible sans l'aide indispensable de la société CTMI, du CROUS de Toulouse, de Promologis, des sociétés GIT et Sorevi, Loctite et Gaches Chimie, de l'INSA, de l'UPS, et du Conseil Régional de Midi-Pyrénées.



Remerciements:

L'ensemble de l'équipe TIM tient à remercier toutes les personnes nous ayant aidé à préparer et à réaliser ce projet: Yves Mégret, Bernard Crosnier, Claude Ménard, et les Drapé pour leur hospitalité.

Composition de l'équipe:

Grégory Vialet (Chef d'équipe TIM 04 / motorisation / stratégie TIM04).
Xavier Demeulenaere (Préparation TIM 04).
Aurélien Reysset (Préparation TIM 04).
Quiterie Cazaubiel (Pilote TIM 04).
Yvain Subra (Pilote TIM 04 / motorisation / coordination).
Anthony Ponchon (Chef d'équipe TIM 03).
Brice Papini (stratégie TIM 03).
Guillaume Drapé (Préparation TIM 03).
Antoine Daussin (Préparation TIM 03).
Estelle Riou (Pilote TIM 03).
Emilie Drapé (Pilote TIM 03).
Bernard Basile (Chef Logistique).


Nous tenons aussi à féliciter ou remercier les équipes suivantes:


-Producteam, qui termine à la quatrième place avec 2349 km/l.

-L'IUT GMP de Valenciennes qui termine premier diesel avec 2062 km/l.
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par YS - dans News
commenter cet article

commentaires

Bienvenue !

TIM (Toulouse Ingénierie Multidisciplinaire) est une association étudiante.


Notre mission : relever des défis technologiques innovants en développant et optimisant des véhicules les plus économes en énergie possible.


En ligne de mire : l’Educ-Eco et le Shell Eco-Marathon, pour nous confronter à plus de 200 équipes du monde entier!

Social