Structure des prototypes:

        La structure de TIM03 est hybride : bien qu’elle ne dispose pas d’un châssis à proprement parler, la coque n’en est pas pour autant autoporteuse. L’utilisation de matériaux composites permet l’intégration de longerons rigidifiant faisant office de châssis directement sur la partie inférieure de la coque.



Structure TIM       Les parties supérieure et inférieure de la coque sont renforcées par des bandes latérales, un arceau de sécurité et des plaques de renfort transversales  en carbone qui ont pour but d'assurer une solidité suffisante en cas de choc ou de retournement.
       Les longerons donnent à la coque inférieure la rigidité nécessaire pour supporter le poids du pilote sans déformation.
      
Coque et poutre

       La coque est en matériau sandwich: l'âme en mousse de polystyrène (jaune) est recouverte sur ses deux faces de tissu de soie collée avec de la résine époxy. La soie étant bien plus fine que d'autres composites tel le carbone, elle absorbe une quantité de résine moindre, d'où un gain de masse important pour une résistance correcte: les essais sur des morceaux de coque ont démontré une résistance à rupture de 100Mpa en traction (acier: 400Mpa).
       Les longerons sont quant à eux formés de poutres de mousse de PVC, plus rigide, renforcée de bandes de carbone et de soie.

        Ces techniques permettent d’atteindre des rapports rigidité/masse et résistance/masse hors du commun : la partie supérieure de la coque, qui ne pèse que 3 kg, peut en supporter 100 !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article